Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2021

Dent de dinosaure, de Michael Crichton (Dragon Teeth)

dinos.jpgUne chronique de Cassiopée

Michael Crichton est décédé en 2008, mais son épouse qui signe une belle postface, offre aux lecteurs un roman retrouvé dans les archives de son mari. Ce recueil a inspiré Jurassic Park.

L’Ouest américain en 1875. William Johnson est étudiant à Yale, dans une université bien cotée. Il y est plus pour s’occuper que par goût personnel. Pourtant il a des facilités et s’en sort bien mais il n’a pas vraiment de but dans l’existence. Gosse de riches, enfant gâté, il se laisse vivre. Suite à un pari où il ne veut pas perdre la face, il se retrouve embarqué, alors qu’il n’a aucune connaissance pour le faire, dans une expédition pour la recherche de fossiles préhistoriques. Il trouvera une solution pour masquer son incapacité et être intégré dans le groupe d’un professeur renommé.

Les voyages forment la jeunesse, dit-on. Et bien, William peut rajouter à l’adage, que les voyages endurcissent, font grandir en maturité, affinent les personnalités, et bien d’autres choses encore. J’ose même écrire que pour le jeune homme, cette aventure est un réel cheminement vers l’âge adulte et une découverte de soi, des autres, de la vie. Cet aspect du récit est très intéressant. On voit comment celui qui n’était qu’un dandy, évolue, se demandant quelle idée il a eu en partant pour longtemps dans des territoires hostiles… Son approche des personnes, des événements change au fil des pages. Il devient un homme sous nos yeux. Et pour ce faire, il passe par plusieurs épreuves et difficultés. Rien ne lui sera épargné, besoin d’asseoir sa crédibilité, amours contrariées, indiens déchaînés (les guerres indiennes font rage et en plus, les chercheurs passent sur leur territoire), cow-boys dangereux, shérif pourri, villes totalement coupées de tout etc… Il est confronté à la peur, au danger, à l’hostilité permanente, au dédain….

Ce livre, inspiré de faits réels, met aussi en scène deux paléontologues connus : Edward Drinker Cope and Othniel Charles Marsh. Ils se disputaient sans cesse les découvertes, allant jusqu’à faire des faux pour se piéger l’un et l’autre. Au début, ils étaient amis mais ça n’a pas duré. Dans le récit, ils se surveillent, s’épient, se jalousent et c’est parfaitement retranscrit !

Au fil des pages, la tension ne faiblit pas. On sent que les situations sont, la plupart du temps, très nouvelles pour William et qu’il ne sait pas toujours comment réagir, comment faire. Il essaie de s’affirmer et en même temps, il ne veut pas se mettre qui que ce soit à dos, car le séjour va être long. Il vaut mieux avoir quelques soutiens solides….

Ce recueil est captivant, le rythme est dense, il y a des rebondissements. L’écriture (merci au traducteur) est fluide et accrocheuse. L’atmosphère de l’époque est décrite avec ce qu’il faut de détails pour qu’on s’imprègne de l’histoire. C’est très visuel à tout point de vue, j’avais l’impression d’entendre les bruits, de sentir la chaleur, le froid, la poussière….  Au niveau scientifique, l’auteur explique comment les chercheurs s’y prennent pour les fouilles, les heures de travail pour, parfois, un piètre résultat. La patience et l’abnégation sont indispensables. Il faut être passionnés et ne pas chercher la gloire.

C’est une lecture plaisante, mêlant habilement réalité historique et fiction, le suspense omniprésent donne l’envie permanente de tourner les pages. Et le sujet abordé, cette recherche de fossiles dans la seconde moitié du XIX ème siècle m’a vraiment incitée à creuser ces faits, à en savoir plus sur ces deux scientifiques et sur ce qu’ils ont réellement fait. J’apprécie énormément ce genre de récits qui titillent ma curiosité et m’ouvrent d’autres horizons.

Traduit de l’anglais (États- Unis) par Pierre Brévignon
Éditions : L'Archipel (3 juin 2021)
ISBN : 978-2809841398
306 pages

Quatrième de couverture

1875.Dandy désœuvré, le jeune William Johnson, après avoir perdu un pari, doit partir pour le Far West. Quittant son univers privilégié, l'étudiant de Yale rejoint une expédition à la recherche de fossiles préhistoriques dans les territoires reculés et hostiles du Wyoming. Mais la plus sanglante des guerres indiennes vient d'éclater. Et avec elle un autre conflit, opposant deux célèbres paléontologues prêts à tout pour déterrer d'inestimables vestiges de dinosaures et accéder à la gloire.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.