Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2018

Laisse-moi en paix, de Clare Mackintosh

laisse-moi en paix.jpgUne chronique de Cassiopée

Travailler en famille n’est jamais chose aisée. C’est pourtant ce qu’on fait les deux frères : Billy et Tom Johnson en reprenant la concession automobile familiale. Ils sont épaulés dans leur tâche par Caroline qui a épousé Tom avec qui elle a eu Anna.  Tout semble bien se dérouler jusqu’au jour où Tom se suicide, suivi un an après par son épouse éplorée. Anna se retrouve seule, désemparée. Son oncle Bill veille sur elle, ainsi que Laura, son amie de toujours qui est la filleule de sa mère. Deux piliers sur lesquels s’appuyer pour continuer à avancer malgré la douleur et le chagrin. Puis elle rencontre Mark et devient Maman à son tour. Ils s’installent, malgré la présence des souvenirs,  dans l’ancienne demeure des Johnson. Anna est très accaparé par sa fille Ella, et Mark est très pris par son occupation professionnelle.  Un équilibre difficile à trouver entre la femme au foyer et l’époux monopolisé par son boulot, le tout dans une union toute nouvelle puisque le bébé est arrivé très vite….

Anna a beaucoup de difficulté à faire son deuil et un élément déclencheur  va la replonger dans les questions. Elle veut comprendre ce qui a poussé ses parents à agir ainsi. Cette façon de procéder, en choisissant de se donner la mort, ne leur ressemble pas. Trouvera-t-elle des explications en rangeant leurs affaires ? Pourra-t-elle être aidée par la police en demandant qu’elle relance l’enquête ? Dans sa quête de la vérité, elle rencontre Murray Mackenzie, un ex flic, qui fait du bénévolat au bureau de police en s’occupant de l’accueil. Il a ses propres problèmes, mais il n’a rien perdu de ses capacités d’enquêteur et il a du temps….alors pourquoi ne pas en prendre un peu pour aider Anna à comprendre ?

Décliné en trois parties, ce livre est agréable à lire. On rentre tout de suite dans l’intrigue, on sent l’angoisse d’Anna qui monte et on est vite inquiet pour elle, se demandant si elle ne va perdre pied complètement. Le style de l’auteur est fluide (merci à la traductrice), les chapitres bien différenciés évoquant tour à tour divers points de vue. Je trouve intéressant de suivre Anna avec ses remarques, ses doutes, son besoin de comprendre et en parallèle, d’autres individus qui apportent des éclairages différents sur les événements.

C’est le troisième roman que je lis de Clare Mackintosh. Je sais donc qu’un de ses points forts se situe dans l’art de nous « retourner comme une crêpe ». Je pense la connaître assez bien et je me disais : « Ah, ah, cette fois-ci, j’ai compris ». J’avais l’impression d’avoir toutes les cartes en main, persuadée d’avoir vu clair, du style : « On ne me l’a fait pas, à moi ». Puis, vlan, troisième partie, et là, une bonne part de mes convictions s’effondrent…. Clare est encore une fois la plus forte ;-) Je repars en arrière. Aurais-je raté quelque chose, un infime détail qui aurait dû m’aiguiller et m’envoyer sur la bonne voie ? Si j’avais été très attentive, peut-être que …. En même temps, je préfère ne pas avoir deviné, la surprise est intacte, forte, et l’intérêt repart puissance mille dans les derniers chapitres du recueil.  Et le fait que tout se dévoile, comme si toutes les digues lâchaient en même temps, explique l’apparente lenteur des deux autres parties. Elles étaient nécessaires pour installer le contexte, la complexité et l’aspect psychologique des protagonistes. 

J’ai beaucoup aimé cet opus,  il peut sembler un peu long à s’installer dans un premier temps mais il est très bien construit, faisant monter la pression au fil des pages et maintenant le lecteur dans l’envie de connaître le dénouement, même s’il doit être douloureux…..

Laisse-moi en paix
Auteur : Clare Mackintosh
Traduit de l’anglais (Grande Bretagne) par Françoise Smith
Éditions : Marabout (21 Mars 2018)
ISBN : 9782501122641
430 pages

 

Quatrième de couverture

Il y a deux ans, Tom et Caroline Johnson, ne pouvant supporter de vivre l'un sans l'autre, ont choisi de se donner la mort. Leur fille Anna, incapable d'accepter leur décision de se suicider, peine depuis à se remettre de leur disparition. Devenue maman à son tour, elle ressent profondément l'absence de sa mère, et est déterminée à découvrir ce qui est vraiment arrivé à ses parents. Mais alors qu'Anna fouille le passé, quelqu'un tente de l'en empêcher. Il est parfois plus sur de rester dans le mensonge.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.