Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2016

La Chimiste, de Stephenie Meyer

la_chimiste.jpgUne chronique de Cassiopée.

"La Chimiste" est le dernier livre de Stephenie Meyer. Pour ceux qui ne la connaissent pas, c'est elle qui a écrit la saga Twilight qui a été un grand succès tant au niveau littéraire qu'au box office. Ses vampires sont devenus des familiers pour de nombreux lecteurs. Elle est restée dans le domaine du fantastique avec  "Les âmes vagabondes" en 2009. Cette fois-ci, c'est pour écrire un  thriller qu'elle a décidé de reprendre sa plume. Elle le fait avec brio, prouvant, si besoin est, qu'elle peut se frotter à différents genres et se renouveler.

 Son personnage principal, Juliana, est une femme qui a travaillé pour les services secrets et qui était une des meilleurs dans son domaine, à savoir: faire parler les plus réfractaires. Elle a mis au point des méthodes de torture très judicieuses, très pointues et surtout très efficaces.... Elle est en fuite car certains veulent sa mort et elle est doit passer son temps à changer de lieu, imaginer le pire pour anticiper ce que peuvent mettre en place ses ennemis pour arriver à leurs fins, à savoir la faire disparaître. Elle est obligée en permanence de « compartimenter » sa vie et d’éviter au maximum les contacts humains de ce fait, elle est « handicapée » des sentiments, ne s’autorisant aucune liberté afin d’être toujours au maximum de ses possibilités.

 Finalement, alors qu'elle pense que ses adversaires sont en train de l'oublier, elle reçoit un mail dans lequel un dernier "travail" lui est proposé. En gros "un ultime deal et on te lâche les baskets". Peut-elle leur faire confiance? Ou s'agit-il encore une fois d'une manipulation de grande envergure, un contrat "truqué" qui l'entrainera vers la mort? Si ce courriel lui est parvenu, c'est sans doute que ceux qui la recherchent savent, globalement, ce qu'elle devient mais s'il s'agit d'un jeu de dupes, elle va se jeter dans la gueule du loup. Alors que faire ? Vient le temps du choix, répondre ou ne pas répondre? Répondre en mettant des conditions? Continuer à fuir encore et encore? Tenter le coup et peut-être, trouver, enfin, la paix? Pourrait-elle renouer avec une existence presqu’ordinaire ?

 Tout au long de cet ouvrage, on va suivre les choix de La Chimiste, ses prises de risque, ses états d'âme, ses combats. On va découvrir sa face cachée. En effet, elle nous est présentée comme une personne maîtresse d'elle-même, et qui ne laisse pas de place au lâcher prise. Elle n'en demeure pas moi humaine et comme tout être humain, elle a des failles, des faiblesses. Elle va être confrontée à des choix douloureux, à des luttes intérieures car elle souhaite, avant tout (elle a été formée pour ça), garder la maîtrise des événements et de ses émotions.

 C'est un roman qui se dévore, qui a du rythme et qui fait la part belle au thriller, mais aussi aux sentiments humains. J'ai aimé suivre l'évolution des différents personnages, la candeur de certains, le cheminement d'autres vers l'humanité, comme si tout n'était pas si désespérément noir, mauvais, comme si le destin offrait une seconde chance à ceux qui ont erré longuement sur les routes de la violence..........

 L'écriture de l'auteur est fluide (bravo à la traductrice), vive, elle retranscrit très bien l'atmosphère, les situations et ce que chacun ressent, pense. C’est très visuel et une adaptation pour le grand écran sera probablement une réussite pour peu que les acteurs soient bien choisis. Il n'y a pas de temps mort car l'intérêt est toujours présent. Sans doute, parce qu'en dehors du contexte de l'histoire, les individus présentés sont pour la plupart, attachants.

 Je félicite l’auteur qui a su prendre des risques en se lançant dans un style inhabituel pour elle. Elle s’en est sortie admirablement bien et je suis ravie d’avoir lu ce récit qui est un coup de cœur.

 

La Chimiste
Auteur : Stephenie Meyer
Traduit De l’anglais (Etats-Unis) par Dominique Defert et Carole Delporte
Éditions : Jean-Claude Lattès ( Novembre 2016)
ISBN : 978-2709659307
560 pages

 

Quatrième de couverture

 Elle était l'un des secrets les mieux gardés - et des plus obscurs d'une agence américaine qui ne portait même pas de nom. Son expertise était exceptionnelle et unique. Et puis, du jour au lendemain, il faut l'éliminer au plus vite... Après quelques années de clandestinité, son ancien responsable lui propose d'effacer la cible dessinée sur son dos. Dernière mission... ou dernière trahison ?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.