Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2018

Le fruit de ma colère, de Mehdy Brunet

le-fruit-de-ma-colere.jpgUne chronique de Cassiopée

Paul Ackermann n’a plus de nouvelles de son frère jumeau, Eric,  alors il demande de l’aide à Josey qui habite en Espagne. Ce dernier qui a vécu des choses terribles (voir le roman précédent de l’auteur),  n’a plus rien à perdre ou à gagner alors il accepte d’aider Paul et part avec lui. Ils ne savent pas, qu’en prenant cette décision, ils vont se mettre en danger et vivre des moments plus que difficiles. Ils démarrent une espèce de course contre la montre et de ce fait, l’écriture sera à la mesure de ce qu’ils vivent. C’est noir, c’est violent et ça vous percute de plein fouet. Dès les premières pages, on entre sans temps mort dans une histoire qui fait frémir. Pas de cadeau pour les deux hommes partis à  la  recherche d’Eric, pas de répit pour le lecteur. Ce dernier est toujours sous pression pendant cette lecture, se demandant à quel moment il pourra  se poser, respirer et avoir un peu de repos. C’est exactement la même chose pour les protagonistes, rares sont les instants où ils peuvent souffler et se reprendre. Ils sont toujours dans l’urgence.

Le début de ce roman m’a un peu prise de court, j’avais le sentiment d’être exclue et d’assister à des retrouvailles dont je ne savais rien (et du coup de suivre des conversations évoquant des faits passés que j’aurais voulu comprendre). Peut-être aurais je apprécié, en annexe, un petit résumé de « Sans raison » où les personnages étaient apparus la première fois. Ceci dit, ce n’est pas rédhibitoire et j’ai pu continuer ma lecture ;-) Les deux hommes partent en quête et vont croiser plusieurs femmes sur leur route. Ce ne seront pas des rencontres innocentes et faciles…. La souffrance passée peut conduire à des actes très forts de la part de ceux qui ont vécu l’horreur.  Pas de résilience…

Plusieurs thèmes sont abordés dans ce recueil, la vengeance, les secrets, la justice (celle qu’on rend et celle qu’on donne en agissant soi-même), l’honnêteté, le respect, les relations hommes-femmes etc ….  Comme le livre est court et qu’il y a beaucoup d’actions, on peut penser que tout cela est survolé. Pas vraiment car tout apparaît en filigrane, il n’y a pas à proprement parler une réflexion sur chacun des sujets mais les dialogues, les pensées, les actes des uns et des autres conduisent le lecteur à réfléchir à tout ça….

L’écriture de Mehdy Brunet est sèche, incisive. Les faits décrits tombent comme des couperets et il ne s’embarrasse pas de fioritures.  Les descriptions des événements sont très visuelles et font froid dans le dos certaines fois (ce qui prouve que c’est réussi). Le style est rapide, très adapté à l’ambiance et au texte qui, je le répète, ne laisse pas l’esprit du lecteur partir dans des digressions. On est au cœur de l’action. Les personnages sont des individus ayant du caractère, opiniâtres, ils sont présentés en quelques lignes mais c’est suffisant pour prendre leur mesure.

J’ai lu ce livre d’une traite et c’est avec plaisir que je relirai cet auteur !

Le fruit de ma colère
Auteur : Mehdy Brunet
Éditions : Taurnada (15 Mars 2018)
ISBN :  978-2372580403
230 pages

Quatrième de couverture

Le jour où Ackerman vient demander de l'aide à Josey Kowalsky, le compte à rebours a déjà commencé. Il faut faire vite, agir rapidement. Josey n'hésite pas un seul instant à venir au secours de cet homme qui, par le passé, a su le comprendre.  Ensemble, ils vont découvrir que la colère et la vengeance peuvent prendre bien des visages.

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.