Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2018

Sa vérité (Die Wahrheit), de Melanie Raabe

sa_verite.jpgUne chronique de Cassiopée

« Rien n’est plus cruel que l’aliénité de ceux qui se connaissent. »

Sept ans… de longues années où Sarah et son fils Leo ont dû vivre, avancer, malgré les questions, les doutes et l’absence inexpliquée de Philipp le père de famille….  Parti pour une courte mission en Colombie, dans le cadre de son travail, il n’est jamais rentré… Il y a eu des recherches, l’espoir d’une demande de rançon, l’attente d’un retour puis la résignation…. Les amis, les collègues qui vous aident, vous soutiennent et toujours continuer la route… sans savoir ce qu’il s’est passé, sans comprendre…

Et puis, un jour, alors que Sarah semble avoir trouvé un équilibre dans sa nouvelle existence qu’elle a apprivoisée au fil du temps, un appel téléphonique qui bouleverse tout.  Philipp, son mari, va revenir, il était prisonnier et a été libéré. Pour Sarah, c’est un chambardement total, elle ne sait pas, ne sait plus ce qu’elle veut mais elle se rend à l’aéroport pour retrouver son époux.  Un choc immense, elle ne reconnaît nullement l’homme qui est là, en face d’elle.  Que faire pour se débarrasser de cet imposteur qui semble tout savoir sur elle et qui peut se montrer presque violent ?

Melanie Raabe signe là un très bon roman psychologique même si la fin m’a un peu déçue. En effet, très vite, on est plongés dans une atmosphère de chaos, de désordres, de peur.  L’homme est dur avec Sarah, il la menace de dévoiler un secret qu’elle tait depuis des années et qui sera un tsunami supplémentaire si il le révèle. Elle vit dans l’angoisse, en permanence sur le qui vive, décidée à se battre pour faire éclater la vérité. On sent bien qu’il y a une part d’ombre en chacun, que certaines choses sont tues et on veut savoir qui dit vrai.

Alors où est cette vérité ? Le lecteur est sans cesse baladé de l’un à l’autre, sans compter les fidèles amis de chacun, qui ont aussi leur opinion.  L’auteur décrit à la perfection tous les sentiments, toutes les émotions qui envahissent Sarah, qui la submergent, qui l’étouffent, qui la rendent folle à tel point que son comportement paraît irrationnel.  

Mais … y-a-t-il une seule vérité ? Nous partons sur différentes pistes,  savamment introduites par Melanie Raabe. Son écriture est fluide (merci à la traductrice), addictive,  captivante. L’atmosphère est lourde, évoquant avec doigté les états d’âme de chaque personnage. Il y a suffisamment de rebondissements pour maintenir la tension et l’attention….

Tout au long du recueil, je me suis demandée qu’elle allait être la fin et je suis vraiment restée dans l’intrigue.  Je n’arrivais pas à savoir ce que j’aurais aimé découvrir. Les dernières pages m’ont paru presque trop rapides par rapport au reste et c’est sans doute ce qui fait que je mets un bémol sur la conclusion de cette histoire. Il n’en reste pas moins que cet opus se lit vite, qu’il est très intéressant et que j’ai passé un très bon moment !

Sa vérité (Die Wahrheit)
Auteur : Melanie Raabe
Traduit de l’allemand par Céline Maurice
Éditions : Jean-Claude Lattès (3 Octobre 2018)
ISBN : 9782709659635
350 pages

 

Quatrième de couverture

Sarah est depuis sept ans sans nouvelles de son mari, Philipp, disparu au cours d’un voyage en Colombie. Jusqu’au jour où on lui annonce qu’il vient d’être libéré par le gang qui l’avait kidnappé. Après tant d’années, à quel point son mari aura−t−il changé ? Sarah se prépare au pire.  Mais lorsque l’homme identifié comme étant Philipp arrive à l’aéroport, Sarah est catégorique : ce n’est pas son mari. Pourtant, l’inconnu semble tout savoir sur elle et n’hésite pas à la menacer.

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.