Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2019

L’inconnue de l’équation, de Xavier Massé

image.jpgUne chronique de Cassiopée

Notre destin nous appartient ….

Un couple se déchire, se menaçant mutuellement avec une arme sous les yeux d’une policière. Finalement, Juliette et François meurent tous les deux et la maison s’embrase. Leur fils est entre la vie et la mort.

Que s’est-il passé ? Comment ce ménage qui s’aimait a-t-il pu en arriver là ? Au commissariat, dans deux pièces séparées, deux personnes sont interrogées afin de comprendre la situation. La première : Mireille, mère de François, mamie éprouvée qui s ‘accroche à l’espoir que son petit-fils va s’en sortir. Elle raconte les dernières années de la famille, notamment après une grave agression subie par le papa. La seconde, Amandine Binger, inspecteur de police (mais pas rattachée à l’unité où elle est interrogée), présente sur le lieu du drame, elle avait eu plusieurs contacts avec le père de famille.

Deux huis clos et des policiers désemparés qui comparent ce que chacune raconte, explique.   Entre deux portes, à chaque pause, ils se retrouvent, essaient de regrouper les bribes transmises par les deux femmes pour en faire un récit linéaire, cohérent. Au départ, tout paraît simple, puis rien ne leur semble tourner rond. Beaucoup de zones d’ombre, de choses bizarres, de recoupements qui ne correspondent pas … Non-dits, mensonges, omissions involontaires, qu’en est-il exactement ?

A travers les comptes-rendus des deux femmes, des pistes s’ouvrent, se referment. Le lecteur cherche à comprendre, croit tenir un fil qui finalement lui échappe. La pièce du puzzle qui semblait bien s’emboîter ne va plus et on repart …. Les enquêteurs n’ont rien à se mettre sous la dent pour garder les deux « témoins » en garde à vue. Ils n’ont donc que quatre heures pour démêler l’incroyable sace de nœuds qui est présenté sous leurs yeux. Comment faire ?

Le livre se lit sur deux niveaux : les interrogatoires et les retours en arrière (par l’intermédiaire des réponses). La manipulation est à son apogée et bien malin qui comprendra avant les dernières pages ! Toute la difficulté de ce recueil a été d’en faire un texte addictif, intéressant et où tout finira par se mettre en place, sans fausse note, dans la touche finale. Dans la mesure où il y a peu de personnages, peu de lieux, il faut être sacrément doué pour que cela nous captive !

Et bien, on ne peut que féliciter Xavier Massé ! Avec une écriture fluide, agréable, des descriptions fines mais non rébarbatives des événements, il nous prend dans ses rets pour ne plus nous lâcher. Le style est vif, la construction bien pensée. Les personnages paraissent tout à fait ordinaires puis petit à petit, on s’aperçoit qu’ils ont tous une face cachée, plus ou moins importante et que cela ajoute de la complexité dans leurs rapports avec les autres. Les enquêteurs, eux sentent bien que quelque chose leur échappe mais quoi ? Ils ont tous les éléments de l’équation mais comme en mathématiques, l’inconnue est là….

J’avais énormément apprécié le film « Usuals Suspects », j’ai donc été fascinée par ce roman (finira-t-il en film ?)qui allie avec intelligence roueries, rebondissements, trahisons et … maîtrise totale.

 

Éditions : Taurnada (16 Mai 2019)
ISBN : 9782372580540
240 pages

Quatrième de couverture

Quatre heures. La police n'a que quatre heures pour démêler ce qui ne semblait être au départ qu'un simple drame familial : un couple, Juliette et François, retrouvé carbonisé, leur fils, Julien, gisant au sol. Deux salles d'interrogatoires, deux témoins de la tragédie : la mère de François et une flic déjà présente sur les lieux. Deux versions, deux visions différentes. Accident, meurtre, ou vengeance ?

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.