Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2019

L'étoile du Nord, de D.B John (Star of The North)

006034077.jpgUne chronique de Cassiopée

C’est dans les années 2010, 2011 que se déroule cette histoire. Nous suivons trois personnages.

Jenna, une jeune femme américaine d’origine asiatique et africaine. Elle est professeur en géopolitique. Sa sœur jumelle a disparu en Corée du Sud, sur une plage, il y a dix ans, noyée, assassinée ? Le corps n’a jamais été retrouvé et le manque est important dans la vie de Jenna, elle voudrait savoir ce qui s’est passé.

Le colonel Cho, homme politique important en Corée du Nord. Il adhère à tout ce que lui dit son gouvernement, il n’a rien connu d’autre et ne se pose pas vraiment de questions. Il va accompagner une délégation coréenne à New-York et ce sera un vrai électrochoc.

Et puis, il y a Madame Moon, une vieille paysanne, qui a une vie de misère mais qui cache sous des dehors obéissants, un esprit rebelle. Elle va découvrir un panier avec des objets (merveilleux pour elle) venus de Chine qu’elle va revendre et cela va l’entraîner bien loin …

Ces trois destins vont se croiser, et par leur intermédiaire, nous allons découvrir une face cachée, tue, mise sous silence, de la Corée. Cela vous glace le sang, quand on pense que tout est assez récent, réel, et que personne ou presque n’a essayé d’agir….

J’ai beaucoup appris avec ce roman et je me suis dit que les médias ne disent que ce qu’ils veulent… J’ai aimé la pugnacité de Jenna, sa volonté d’agir pour comprendre ce qui a pu arriver à sa sœur. Jenna accepte de travailler pour la CIA parce qu’elle espère avoir une réponse…. « Pourquoi avez-vous accepté de nous rejoindre ? Vous avez accepté parce que vous croyez en la liberté. »

La prise de conscience du colonel m’a permis de penser que même ceux qui sont manipulés peuvent, un jour, devenir de belles personnes. Quant à Madame Moon, sa révolte discrète, efficace, solide, volontaire, montre que, même sous les pires régimes politiques, certains trouvent les ressources pour lutter et avancer et que l’espoir, même fragile, persiste. « L’acier fondait, la pierre se dissolvait, tout semblait possible. »

Je ne me rendais pas compte des méthodes employées pour conditionner les enfants dès leur plus jeune âge, pour casser la volonté de ceux qui essaient d’aller contre l’endoctrinement. « Il s’était incliné devant le portrait avant de savoir marcher. » Je ne pensais pas que des camps de redressement existent encore ou alors je préférais faire l’autruche… Que de telles exactions soient commises est honteux mais comment agir ?

Ce livre parle d’espionnage, de vie, de mort, de familles, de rédemption, de pardon, de traumatismes… L’écriture de l’auteur est haletante, bien traduite, on ne voit pas les (nombreuses) pages défiler. La fin est un peu « too much » mais elle ne gâche en rien l’ensemble de ce récit, prenant, excellent, révélateur, intéressant. Il y a de l’action, du suspense, des faits réels « retravaillés » qui nous éclairent sur ce pays et l’intérêt du lecteur est maintenu à son maximum. On plonge dans un univers surprenant et on n’en ressort pas indemne !

Les notes de l’auteur, en fin d’ouvrage, éclairent sur le pourquoi de ce récit. Lors d’un voyage en Corée, en 2012, le groupe de touristes dont il faisait partie a été fortement incité à participer au culte de Kim. Cela l’a interpelé et il a creusé la vie quotidienne en Corée et différents événements qui ont servi de trames à son récit. Lorsqu’on découvre que tout cela est inspiré de faits réels, peu éloignés dans le temps brrr…..

 

Traduit de l’anglais (Royaume Uni) par Antoine Chainas
Éditions : Les Arènes (9 janvier 2019)
624 pages

Quatrième de couverture

Les Etats-Unis et la Corée du Nord sont au bord de la guerre. Pour aller chercher sa soeur jumelle qui a été enlevée en Corée du Nord, Jenna se fait recruter par l'unique organisme capable de l'aider : la CIA. Mme Moon trouve un chargement de contrebande. Plutôt que de le rendre aux autorités, elle décide de vendre la marchandise au marché noir. Si elle réussit, sa vie sera changée à jamais. Si elle échoue...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.