Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2019

Les enquêtes de Maud Delage, de Marie Bernadette Dupuy

maud.jpgUne chronique de Cassiopée

Maud Delage est une jeune inspectrice, diplômée de l'école de police. Elle a quitté Lorient, en Bretagne, où elle est née, et travaille en Charente. Les neuf enquêtes de ce recueil (une centaine de pages pour chacune d’elles) se déroulent près d’Angoulême, Cognac, entre 1995 et 1999. Inutile de dire que les moyens d’investigations ne sont pas ceux de maintenant, ADN, téléphones sur écoute, mouchards sur les véhicules, ne sont pas encore tout à fait au point. C’est donc surtout avec leurs neurones que les enquêteurs doivent résoudre les affaires qui leur sont confiées.

Maud travaille avec deux collègues : Irwan Vernier et Xavier Boisseau. Ils forment un bon trio, se répartissent au mieux les tâches, se respectent s’entraident, s’écoutent. Au cours de ces neuf histoires, on voit la situation de Maud évoluer, on constate qu’elle trouve sa place au commissariat et qu’elle sait ce qu’elle veut faire, comment agir. On découvre aussi comment ses relations avec ses compagnons changent au fil des années : une complicité s’installe, une amitié se crée. Elle est en phase avec eux et s’il y a parfois des erreurs et des chamailleries, ce n’est jamais bien grave et ça ne dure pas longtemps. Maud est une femme intéressante, parfois elle est trop impulsive, quitte à le regretter mais elle sait voir au-delà de ce qui est apparent (je pense entre autres, à la planche de bande dessinée qu’elle observe dans une exposition). Ce sont ces infimes détails qui l’aident à avancer, à comprendre, à cerner les suspects. Elle a juste un défaut : parfois elle mélange un peu vie privée et professionnelle.

J’ai beaucoup aimé ce livre, non seulement pour l’atmosphère, un tantinet surannée (pour les relations humaines, les méthodes de travail, les événements relatés) mais également pour les « visites » de lieux que je connais bien (j’ai de la famille proche en Charente) avec des noms qui toujours évoquaient quelque chose chez moi : Jarnac, Barbezieux etc… J’avais l’impression d’être en pays connu et je visualisais encore plus les descriptions. De plus l’auteur place quelques-unes de ses intrigues dans des lieux chargés d’histoire et elle en parle très bien, sans trop en faire, complétant ainsi ses textes avec des choses intéressantes pouvant donner envie de (re) visiter certains sites. Le petit aspect de surnaturel, vraiment infime, ne m’a pas dérangée car il n’est pas récurrent et parfaitement introduit en contexte. J’appréhendais de lire neuf intrigues mettant en scène les mêmes policiers, les unes après les autres et j’avais pensé qu’il me serait peut-être nécessaire de faire une pause. En fait, j’ai tout lu d’une traite car j’avais le désir de découvrir comment les liens et la personnalité de chacun allaient se transformer. Il faut souligner que l’écriture fluide, l’intérêt de chaque affaire aident bien à captiver le lecteur. En cent pages environ pour chaque partie, l’auteur sait aller à l’essentiel sans fioriture inutile et cela a suffi pour maintenir mon attention. En outre, les thèmes sont variés : une future mariée qui disparaît, une voiture de course qui explose, une secte etc… J’ai donc passé d’agréables moments en compagnie de Maud.

Je ne sais pas s’il existe une série télévisée issue en lien avec Maud mais ce serait tout à fait possible.

NB : Les grottes dont l’auteur parle dans l’enquête « Cognac, un festival meurtrier » s’appellent actuellement les grottes de Matata (et pas Matutina qui est lui le nom à l’origine de la légende)

 

Éditions : L’Archipel (20 Novembre 2019
928 pages

Quatrième de couverture

Une voiture de course trafiquée causant la mort de son pilote ; une secte adepte de cérémonies sacrificielles ; des meurtres maquillés en suicides ; un psychiatre victime de persécutions macabres : tout cela sur fond de festival du film policier à Cognac... Décidément, Angoulême et sa région sont le théâtre de sacrés faits divers !
Cet ouvrage réunit neuf enquêtes de Maud Delage.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.