Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2021

Noire campagne, de Patrick S. Vast

vast.jpgUne chronique de Cassiopée

C’est le 2 Mars 2020, en pleine épidémie de COVID 19 et quelques mois avant les élections municipales en France que commence ce récit. Alexandre Montjeune est maire de Seclemars et il entend bien briguer un nouveau mandat. Il semble être apprécié de tous et mène sa magistrature correctement. De quoi être réélu sans difficulté…du moins c’est ce qu’il imagine.

Deux ans auparavant, il a embauché Gérald Régnier, un homme jeune dégourdi et ambitieux à qui il a confié une mission de recherches pour le pôle culturel qu’il souhaite installer dans sa ville. Ce monsieur ne plaît pas trop à son épouse qui s’interroge sur ses motivations mais le maire décide de passer outre et reste fidèle à sa décision.

Le même Gérald est approché par le groupe Deroulin, qui ne parle pas de culture mais de commerces. Depuis quelque temps, cet ensemble dynamique, costaud et fort harcèle l’édile pour implanter une grande zone commerciale. Alexandre Montjeune, fidèle à ses administrés et à sa ville refuse pour garantir la survie des petits commerces du bourg. Mais la famille Deroulin a les dents longues et vas essayer de s’approprier les faveurs de Régnier. De plus, le groupe se servant d’informations détournées, puis grossies, a pour but final de détruire la carrière politique du bourgmestre et de placer dans le fauteuil vide une personne de chez eux, leur nouveau poulain.

Ce roman commence par des funérailles, le lecteur sait donc rapidement que quelqu’un est mort sans en connaître les raisons. Ils sont tous autour du cercueil, dans l’église, et le maire va repartir dans ses souvenirs. La célébration restera un fil conducteur, permettant de présenter quelques personnages et de faire des retours en arrière pour voir à quel point et dans quelle mesure certains présents dans l’édifice étaient impliqués. Cette construction m’a paru tout à fait pertinente et intéressante.

Patrick S. Vast présente un contexte très réaliste avec des individus comme on en voit tous les jours. Les traits de caractère sont marqués mais pas caricaturaux, on reste dans ce qu’est un homme ou une femme : quelqu’un qui peut changer d’avis en fonction des circonstances, qui a des forces mais également des faiblesses. Il nous rappelle qu’un mauvais choix, une erreur, peuvent nous entraîner bien plus loin qu’on le voudrait.

L’écriture est fluide, les situations exposées réellement travaillées pour être crédibles et bien insérées dans le quotidien des protagonistes, qu’ils soient maire, époux ou épouse, adjoint, chef ou simple quidam…. On s’aperçoit que quelques-uns sont prêts à tout pour satisfaire leurs ambitions et que d’autres, au contraire, finissent par être rattrapés par la moralité….

Lutte de pouvoirs, malversations, abus de confiance, politique manipulée et désenchantée, l’auteur signe là un livre remarquablement bien construit, captivant, ancré au cœur de l’actualité et sans fausse note.

Éditions : Le Chat Moiré (10 Novembre 2021)
ISBN : 978-2956188353

273 pages

Quatrième de couverture

Gérald Régnier se met au service d’Alexandre Montjeune, maire de Seclemars, afin de profiter de l’influence que peut encore exercer l’élu à la longue carrière politique pour servir ses ambitions personnelles. Mais les sollicitations du groupe Deroulin qui souhaiterait installer une zone commerciale d’envergure sur le territoire de la commune vont chambouler les projets du jeune Gérald et l’entraîner dans des péripéties qu’il n’avait pas prévues.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.