Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2017

Après la chute, de Dennis Lehane

après la chute,dennis lehane,Une chronique de Cassiopée

Comment se construire lorsqu’on a une mère toxique et un père inconnu ? C’est ce qui arrive à Rachel. Sa génitrice l’aimait mais mal, l’étouffant, la conditionnant à l’absence d’un géniteur qui ne pouvait qu’être un lâche. Il lui fallait l’exclusivité de l’amour de sa fille, lui prouvant encore et toujours « qu’elles étaient bien toutes les deux et n’avaient besoin de personne…. » Pourtant Rachel ne renonce pas à l’idée de découvrir un jour qui l’a engendrée, elle cherche….

Elle finit par voler de ses propres ailes, devenant une journaliste connue et reconnue. Mais, sous des dehors de femme indépendante, engagée, elle reste fragile, masquant ses failles le mieux possible pour ne pas laisser de prise à ce qui pourrait la faire souffrir…. Elle ne perd pas de vue son objectif principal : connaître la vérité sur sa naissance. Lors d’un reportage, dans une situation délicate, elle a une crise de panique et tout bascule…. Sa vie explose, ses repères ne sont plus les mêmes, elle n’est plus celle qu’on adulait et qu’on louait pour son professionnalisme mais la femme qui s’est effondrée en direct …..

Le traumatisme est immense, profond et il lui faudra du temps, beaucoup de temps pour ré apprivoiser la société, les gens …. Et voir une lumière au bout du tunnel….sous la forme d’un homme qui semble prêt à l’aider à dépasser ses peurs, à vivre….. Faut-il lui faire confiance ? Faut-il se méfier ? Rachel a tant besoin de sécurité, de se sentir aimée …. d’avoir des bras protecteurs dans lesquels se lover …... Est-ce que le quotidien avec cet homme sera rassurant ? Tout semble lui sourire et il l’aime tant…..

Construit en trois parties, ce roman nous emmène dans le quotidien d’une femme qui n’a de cesse de traquer la vérité dans sa vie personnelle mais aussi dans sa vie professionnelle. Rachel est une personne qui se bat contre ses démons, qui est entière et lorsqu’elle a un doute, elle va au fond des choses. Les hommes qu’elle côtoie sont plus ambivalents, pas toujours aussi authentiques qu’elle le pense. Elle va être confrontée à des événements douloureux, à des choix cornéliens et il lui faudra prendre des décisions dans l’urgence, seule, en son âme et conscience.

Par ce récit, l’auteur nous rappelle que les apparences peuvent être trompeuses, que certaines certitudes sont des illusions et que tout peut nous échapper d’un moment à l’autre. Il creuse le fait que notre enfance est un ancrage fort pour déterminer l’adulte qu’on sera, que certains acceptent le destin qui paraît tout tracé, inéluctable, alors que d’autres décideront d’essayer d’inverser la tendance et de prendre leur existence en mains.

L ’écriture de Dennis Lehane est toujours aussi fluide (bravo à la traductrice qui sait choisir les bons mots pour maintenir l’esprit de l’auteur), son style vivant. Malgré tout, cet opus m’a semblé moins puissant que les recueils précédents, sans aucun doute moins abouti, un peu « cliché » par certains aspects. Je suis restée sur ma faim pour des événements qui auraient, à mon sens, mérité un développement plus approfondi et une ou deux fois, j’ai trouvé que ce qu’il se passait était prévisible. De plus il y a quelques longueurs en début d’ouvrage. J’ai été habituée, avec cet auteur, à plus de suspense, plus de noirceur psychologique, à des protagonistes plus « travaillés », à une atmosphère plus prenante et si je ne suis pas déçue de ma lecture, elle ne restera pas dans mes titres préférés ….


Après la chute
Auteur : Dennis Lehane
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Isabelle Maillet
Éditions : Rivages (4 octobre 2017)
ISBN : 978-2743640590
460 pages

Quatrième de couverture

Journaliste en pleine ascension, Rachel Childs s'effondre en direct devant des millions de téléspectateurs. C'est le début de la chute. En peu de temps, elle perd tout : son emploi, son conjoint, sa vie idéale.






Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.